top of page

Sois le bienvenu, voyageur de l’étranger.

Perdu dans la rizière de Tabanan, j’aperçois au loin une nuée de grands oiseaux qui s’envole et j’entends le bruit d’un moteur. En me rapprochant je vois un paysan qui travaille dans la rizière, avec son motoculteur. Les oiseaux le suivent et voltigent autour de l’homme. Alors que je m’approche, l’homme les pieds dans la boue me fait un grand signe de la main pour me saluer. Il me regarde avec un sourire communicatif et chaleureux. Cette photo a été prise au début de mon séjour, c’est une de mes premières. Un peu comme un signe de bienvenue.La composition se fait autour des lignes parallèles formées par les rizières, avec la présence de l’eau. La terre et le vert des herbes forment un contraste. Au centre, la personne qui me salue et les oiseaux qui viennent de se poser.


Odeur #1 - GEOSMINE & PETRICHOR

La géosmine peut se révéler par des arômes de terre mouillée (elle entre notamment dans la composition du pétrichor, odeur caractéristique qui se développe après la pluie à la suite de forte chaleur) ; de betterave rouge ; de moisi, champignon ; de pourri.

Le petrichor est un liquide huileux sécrété par certaines plantes, puis absorbé par les sols et roches argileux pendant les périodes sèches. Il imbibe également les graines de plantes en période de germination, ce qui permet aux végétaux de mieux supporter les périodes de sécheresse. Cette huile participe à la formation de l'odeur de terre mouillée.  Après la pluie, cette huile, combinée aux composés de sédiments, dégage des composés organiques volatils qui, en se combinant avec la géosmine, produisent cette odeur de terre très particulière qui reste peu de temps dans l'atmosphère. Le parfum de la terre mouillée et rafraîchie par l’averse est également caractéristique.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page